Posted on

Août: on fait le point en photos

On commence avec la serre à St-Aubin. Grâce au compost, les plants de tomate ont un développement végétatif très important. Ils ont déjà atteint 3 m de hauteur et nous devons les étêter.

 

A droite, un essai de patates douces (au moins on saura ce qu’il ne faut pas faire); à gauche, un essai de melons (là, c’est moins évident, mais on n’abandonne pas l’idée)

 

Les blettes, énormes, charnues! Là aussi, le compost a été très efficace; nous en récoltons depuis 4 mois.

 

Les planches des cultures de printemps ont été nettoyées, prêtes pour les semis d’automne.

 

De retour à notre terrain principal au château de Bienfaite. Au premier plan, des choux, tout à droite en retrait: les chicorées pour le forçage d’endive de cet hiver; sous les voiles, les poireaux.

 

De droite à gauche: carottes, panais, betteraves rouges, courgettes

 

Dans la serre: tomates, concombres, haricots.
4 rangs de tomates de 50 m de long, autant qu’à la serre de St-Aubin.
En cette mi-août, la production compte déjà 1,5 tonnes de tomates.

 

Deux variétés de concombres: la longue classique et la Marketmore, variété ancienne. Elles sont toutes deux très productives et cette année, pas d’attaque de maladies ni de pucerons. Elles produisent une centaine de concombres par semaine.

 

La tomate-cerise Blackcherry, LA tomate-cerise: la goûter c’est l’adopter.

 

A droite de la serre, une zone qui a été occultée et qui est bientôt prête pour les semis d’automne en extérieur.

 

La zone de culture du fond. De gauche à droite: céleris-raves, poireaux (sous les voiles anti-mouches du poireau), carotte, salade, haricot nain, salade. La partie droite de cette zone est un peu difficile à cultiver puisqu’elle est inondée à différents endroits en raison de présence de sources.