Posted on

Notre nouvelle serre

Notre nouvelle serre est en construction: 10 m de large sur 55 de long, elle est destinée à nos plants chauds: tomates, aubergines, poivrons, haricots, concombres. Le montage par l’entreprise a juste 2 mois de retard; en cause: la météo infernale qui inonde et transforme tout chantier en bourbier digne de « la grande guerre ».

Elle sera prête pour le repiquage des plants chauds de saison (fin avril). En attendant, nous sommes sur un projet qui nous permettra de faire du vrai primeur en Normandie… suspens…

Au passage, un grand merci à notre investisseur qui nous a permis la mise en route d’un tel projet.

1ère opération: les trous des amarres de serre réalisés à la tarrière; 46 trous d’un mètre de profond sur 60 cm de diamètre.

 

2. Le bétonnage des amarres (on ne parlera pas de l’épisode pompe à béton restée enlisée dans la rade et qui a du être évacuée à coup de grue de camion… Fichue météo…). Au final, nous avons travaillé avec une benne à béton enfichée sur la fourche d’un tracteur faisant la navette entre la toupille et le chantier.

3. Le montage des arceaux. En bas, Nicolas, notre stagiaire, était présent au bon moment.

4. Les accès ayant atteint un niveau d’embourbement tel que le tracteur ne passait plus, il nous a fallu acheminer et étaler plus de 100 tonnes de caillou afin de pouvoir y travailler. Une ardoise de plus…

5. Achèvement de la structure, elle est prête à recevoir les bâches. Il ne nous reste plus qu’à attendre un jour sans vent… Le terrain étant légèrement en pente, il a fallu faire un travail de terrassement pour égaliser la terre, le télescopique a d’autant plus ravagé le sol. Mais pas de panique, en sol vivant, nous avons des solutions pour réparer assez rapidement.