Posted on

La courge: un excellent légume d’hiver encore trop méconnu

Emblématiques de l’automne et de l’hiver, les courges et potirons sont originaires d’Amérique du Sud. Autrefois réservés  aux potagers des particuliers, ils arrivent en force sur les étals depuis plusieurs années. Courges et potirons affichent une large variété de couleurs, de formes et de tailles. Leur point commun : la subtilité et la douceur de leur saveur qui se marie à merveille avec tous les mets. Ils s’apprécient de l’entrée au dessert et plaisent notamment aux enfants qui adorent leur texture onctueuse et la douceur de leur goût.

Les courges et potirons sont des cucurbitacées. Comme leur cousine la courgette, ils offrent une saveur douce mais plus marquée et raffinée et se prêtent à bien des alliances gourmandes. Continue reading La courge: un excellent légume d’hiver encore trop méconnu

Posted on

La spiruline: un incontournable

spiruline
Cette cyanobactérie existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années et est vraisemblablement le micro-organisme le plus ancien de la planète(8) !

Renforce le système immunitaire

Plusieurs études montrent que la spiruline ou ses extraits empêchent ou inhibent des cancers chez l’humain ou l’animal. En effet, la spiruline interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Les recherches montrent que la spiruline a aussi une action antivirale.

C’est un super-aliment

d’une teneur exceptionnelle en protéines contenant les principaux acides aminés indispensables à l’organisme. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi le steak de la mer : la spiruline est encore plus riche en protéines (55 à 70 %) que le soja (35 %) !

Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine (15 % du poids total de la spiruline), une association de protéines avec des pigments hydrosolubles. Plusieurs études ont montré que la phycocyanine a pour effet de stimuler le système immunitaire et qu’elle joue un rôle dans la fabrication des globules rouges et blancs.

Une poignée de spiruline contient autant de :

  • protéines que 35 g de boeuf,
  • calcium que trois verres de lait,
  • fer que trois bols d’épinards,
  • bêta-carotène que 18 carottes,
  • vitamine B12 que 500 g de steak,
  • vitamine E que trois cuillères à soupe de germe de blé.

Elle est un important gisement de fer (de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé !), un minéral présent essentiellement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats, le poisson.

Importance des compléments alimentaires

Dans un monde où la majeure partie de l’alimentation est triturée, appauvrie, où l’environnement est souillé (métaux lourds et hormones de toutes sortes dans l’air et les eaux), il est devenu nécessaire de renforcer son système immunitaire et de prendre des compléments alimentaires.

La spiruline a l’avantage de réunir en un seul aliment les apports des différents compléments alimentaires indispensables à la santé.

Beaucoup de personnes ne comprennent pas la nécessité des compléments alimentaires parce qu’elles estiment que ne pas être malades, c’est être en bonne santé. Elles oublient que la plupart des maladies cancéreuses et dégénératives mettent des années à s’installer et sont pour la plupart irréversibles. Prendre des compléments alimentaires et maintenir son système immunitaire à un bon niveau, c’est la meilleure prévention contre ce qui nous hante tous secrètement : cancer, Alzheimer & Co. Certes, on pourrait discuter pour savoir si la spiruline est un aliment ou un complément alimentaire, mais cela n’a rien d’essentiel.

Il y a spiruline et spiruline.

En France, on consomme 3000 kg de spiruline par an, la moitié provenant de Chine. Sans vouloir faire une contre-publicité systématique des produits chinois, il est établi que la spiruline en provenance de ce pays a peu de valeur nutritionnelle et est potentiellement dangereuse en raison du manque de contrôle de la qualité de l’eau. Donc méfiance face à une spiruline à bas prix. Nous vous laissons lire à ce sujet l’article du Dr Jean Dupire, fin connaisseur de ce sujet (article dans Vous & votre santé nº 31 de janvier-février 2015) qui au passage relate les raisons des attaques médiatiques contre la spiruline; encore une histoire de gros sous…

La provenance et la traçabilité de la spiruline sont donc un critère déterminant dans l’achat de ce produit. La France compte environ 130 spiruliniers, la plupart ayant un engagement qualitatif certain.

Pour notre part, nous avons opté pour la spiruline d’un des meilleurs connaisseurs et producteurs français, le biologiste Bertrand Lépine. Il produit la spiruline sous forme de paillette, ce qui permet d’agrémenter certains plats et d’éviter l’usage du type médicamenteux comme le fait la spiruline sous forme de comprimé. Car encore une fois, ce n’est pas un médicament, mais un aliment.

Nous avons également testé le produit. L’auteur de ces lignes est sujet à des infections récurrentes de l’appareil ORL depuis des années. Le fait de consommer régulièrement de la spiruline a considérablement diminué cette faiblesse au point de pouvoir passer un hiver sans être inquiété.

Il n’est pas facile de connaître nos carences sans faire des analyses de sang ou autres auxquelles nous ne nous soumettons en général que lorsqu’une maladie s’est déclarée. Autant prendre un aliment qui comble nos carences et nous maintient habituellement dans une forme physique exceptionnelle.

B.L.

En savoir plus en téléchargeant cette documentation (fichier PDF 1,4 Mo)