Posted on

Soutenez ceux qui se donnent la peine de produire des légumes bons pour la santé!

Vous voulez manger des légumes au naturel? des légumes sans pesticide, ni aucun phytosanitaire?

Mieux: vous voulez manger des légumes qui vous nourrissent vraiment? des légumes qui contiennent vraiment des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments, des protéines?

Vous en avez assez de manger des légumes qui n’ont pas de goût ? (et pour cause: 80% des tomates, salades, poivrons, courgette, concombre vendus en grande surface poussent dans l’eau suivant la technique de l’hydroponie).

Alors soutenez ceux qui remettent à jour les techniques de maraichage sur sol vivant!

Un légume sera riche en contenu et vivant, si le sol dans lequel il a poussé est riche et vivant. C’est banal à dire, mais rare à trouver.

Au Jardin du CEP, nous cultivons nos légumes sur un sol vivant dans lequel fourmillent des milliers de vers de terre et des milliards de micro-organismes, les meilleurs ouvriers de la vie du sol!

Nous avons lancé une campagne de financement participatif (du 12 mai au 21 juin) qui va nous permettre de développer notre production et rendre ce maraichage économiquement viable. Qui dit financement participatif dit : échange, donnant/donnant. Vous nous aidez, par une obole, à nous développer; nous vous donnons un ou des paniers de légumes.

Plus vous serez nombreux à participer, plus tout le monde en profitera.

Pour connaitre le détail des enjeux et pouvoir y participer, allez sur la plate-forme de financement participatif kisskissbankbankvous pourrez visionner la vidéo explicative, participer à la campagne et recevoir vos paniers de légumes directement du jardin.

Alors, n’hésitez pas, faites la démarche dès aujourd’hui, nous comptons sur vous !

Syra et Bernard

 

Pourquoi soutenir ce projet ?

Parce que la santé est l’affaire de tous. Le maraicher bio s’investit pour produire de la nourriture saine, il travaille 50 à 70 heures/semaine et au passage, il gagne à peine le smic.

Le légume est dévalorisé aujourd’hui en raison de la pression exercée par la filière industrielle. Lutter contre cela n’est pas chose facile.

Il serait encourageant que tous ceux qui profitent de ces bons légumes soutiennent ceux qui, en première ligne, assument l’énorme travail au quotidien ainsi que les risques liés à une telle entreprise. Merci à l’avance à tous ceux qui nous aideront ! Merci à ceux qui diffuseront notre appel autour d’eux!

Posted on

Choux, courgettes, primeurs, ça arrive !

En ce moment, nous avons une grosse production de choux chinois et de choux raves. Le chou chinois est excellent pour la santé (calcium, vitamines, beta-carotène) et se prépare facilement et rapidement (en crudité comme une salade, par exemple, ou cuit avec un peu d’ail, ou avec des patates/lardons; mais tapez sur le web, vous trouverez 15000 recettes). Il n’a pas le goût prononcé du chou et ressemble plus à la salade qu’au chou en terme de goût et d’aspect, tout en ayant l’avantage de pouvoir le déguster en cuisson.

Problème du chou chinois: il monte à la chaleur; nous avons donc du cueillir l’ensemble de la production (juste 450 choux…). C’est le moment d’en manger…!!

Les courgettes primeurs ainsi que les pommes de terre primeurs sont également arrivées.
Les pieds de tomate se portent très bien et développent leur 2e bouquet; d’ici 3-4 semaines, nous aurons les premières tomates.