Posted on

En avant pour 2020 !

Février. Saison étrange, météo pour le moins capricieuse quand elle n’est pas odieuse. Heureusement, nous avons pu apporter des amendements carbonés dans nos serres (broyats de bois et vieux fumier pour faciliter la décomposition) en temps voulu, car aujourd’hui il est impossible de circuler sans se retrouver à Verdun en 1917.

BRF + vieux fumier et un peu de compost pour faciliter le démarrage des primeurs
C’est reparti depuis fin janvier avec : fèves, mâche, salades, radis, choux-fleurs, choux brocolis, navets, épinards, choux chinois.
Et dans la serre à côté du château, une série de 120 pieds de courgettes. Pour réchauffer le sol, une petite bâche noire, et la nuit une couette (voile de forçage) qu’on enlève le matin: le maraicher borde ses légumes.