Posted on

Avril 2019

Plantation des pommes de terre de conservation avec la nouvelle planteuse (qu’on a fait venir de Pologne)
Un petit coup de butteuse après cela, et on recouvre de matière organique ; à droite, c’est déjà fait avec du fumier de cheval.
Ici, un nouveau terrain sur lequel on vient d’implanter 2000 m2 de pommes de terre de conservation.
La serre à fraises; les premiers essais avec la toile de chanvre (de part et d’autre).
La 1ère courgette de l’année: le 29 avril.
Il faut bien que Syra s’amuse aussi un peu: ici la plantation patates en petit calibre.
Posted on

Mai 2019

Les patates primeurs progressent.
Récolte des fèves
Un nouveau terrain sur le plateau de l’Eure, à 6 km de chez nous. Les planches permanentes en billon viennent d’être créées.
Encore de la pomme de terre de conservation (ici au terrain du Coudray), avec alternance de couverture organique, fumier de cheval/pied de lin.
Posted on

Mars 2019

Culture de mâche dans la serre à St-Aubain
Les salades repiquées en février
Livraison de 60 m3 de pied de lin: couverture organique utilisée pour couvrir le sol après un semis.
Pied de lin étendu sur les planches de pommes de terre primeurs avec la sableuse.
Dans notre serre (terrain principal), on couvre les plants d’aubergines, tomates et courgettes qui ont été repiqués en ce mois de mars. Grâce à la double bâche de la serre et aux voiles de forçage, nous n’avons pas perdu de plants chauds, ce printemps.
Une belle culture de choux sur compost de champignonnière.
Les plants de courgette, en mars.
Posted on

C’est reparti !

La saison 2019 a démarré depuis quelques semaines déjà pour le maraicher. Je vous fais grâce du détail des travaux de mise en route et des installations pour l’instant.

En ce début mars, nous disposons encore de quelques légumes de conservation : pomme de terre, carottes, poireaux, panais, céleri, betterave rouge, navet.

Les légumes feuille arrivent: quelques salades, de la belle mâche, les premiers radis sont presque à point.

Ici, les légumes feuilles dans la serre de St-Aubin.

Ailleurs, dans la serre de Bienfaite, choux-brocolis, choux-fleurs, pois, fèves et courgettes sont en route.

Posted on

Au fil de notre production

Face à la forte demande de légumes et pour éviter de faire perdre du temps à nos chers clients, nous vous donnons la possibilité de pré-commander votre panier. Attention, cette procédure concerne les clients actuels et à venir de notre point de vente à la ferme à St-Martin de Bienfaite.

C’est très simple:

• en vous inscrivant, vous recevrez un mail le mardi avec la liste des légumes et autres produits disponibles en notre point de vente

• vous nous retournez ce mail avec vos quantités désirées avant jeudi minuit.

• vous venez cherchez votre commande le vendredi entre 16h et 19h et payez sur place. Attention, tout panier commandé et non enlevé sera dû.

Avantages: vous ne perdez pas de temps à attendre et vous pouvez compléter, si jamais vous avez oublié un produit. Pour recevoir le mail hebdomadaire, remplissez le petit formulaire ci-dessous.

Vous allez recevoir un mail de confirmation. Si vous ne le trouvez pas dans votre boite de messagerie, vérifiez dans les spams et autorisez cette adresse à vous envoyer des mails.

Posted on

Ce week-end

Voici la liste des légumes et autres produits pour ce dernier week-end de l’année.

  • Notre point de vente sera ouvert vendredi 28 décembre à partir de 16h jusqu’à 19h30.
  • Nous serons présents à Orbec le samedi matin, comme d’habitude, à partir de 9h30.
  • Nous livrons des paniers sur Lisieux, le vendredi fin de matinée (appelez Syra au 07 68 30 33 28 pour passer commande).
  • Attention! Nous ne serons pas – exceptionnellement – présents au marché de Pont-l’Evêque, lundi 31 décembre. Nous pouvons faire une livraison, vendredi, sur Pont-l’Evêque; veuillez appeler Syra, si vous êtes intéressé.
Posted on

Plan de récolte 2020

Voici notre plan de récolte pour 2020, légume par légume (40 en tout).

Les zones vert foncées indiquent le mois de début de la récolte ; évidemment à l’heure qu’il est, impossible de dire à quel moment précis du mois la récolte pourra commencer.

Est-il nécessaire de rajouter que c’est un plan fait de main d’homme. Et comme dit l’adage: “L’homme propose et Dieu dispose”; vous mettrez sous “Dieu” ce que vous voudrez : la météo, la nature, l’Auteur de la nature…

Posted on

Comment (ré)activer la vie biologique du sol ?

C’est la question que se pose (ou devrait se poser) toute personne qui souhaite faire pousser du végétal dans son sol. On sait aujourd’hui qu’un sol travaillé pendant un certain nombre d’années est un sol qui a perdu sa matière organique – l’ensemble des “acteurs” de la vie biologique. Que faire en face d’une terre bien caraméleuse (1), tassée, nue… ? Il faut attirer ces fameux “acteurs” et avant tout: les vers de terre, car ils sont en tête du peloton des travailleurs de la vie du sol. Comment les attirer? On les attire de la manière dont on attire tout animal: en lui donnant à manger.

En couvrant le sol de matière organique fraîche, donc non encore décomposée, on met en route un x-ième sens des vers de terre lesquels sont capables de faire plusieurs dizaines de mètres pour aller chercher à manger.

Quelle matière organique choisir pour cela ? On évitera les matières trop azotées dans un premier temps (comme la tonte de gazon ou bien un fumier de bovin) pour s’orienter vers les matières carbonnées comme la paille, le foin, le bois (copeaux de bois ou BRF), ce dernier ayant le rapport carbone/azote le plus important.

A titre d’exemple, nous cultivons depuis peu une serre dont la terre bien caraméleuse est une terre rapportée, restée nue et en friche pendant 3 ans, non arrosée; donc sans humification et sans matière organique, niveau de vie biologique au plus bas. Afin de pallier à ce déficit à court terme et pouvoir assurer une saison de culture, nous avons fait un apport assez massif de compost, matière organique arrivée au stade final de décomposition, (si on résume: très peu de carbone, mais très riche en azote, donc ce qu’il faut pour nourrir la plante, à défaut de nourrir le sol).

Apport de 40m3 de compost sur 1000 m2 de serre.

Avec ça, la saison était assurée. Mais……

Continue reading Comment (ré)activer la vie biologique du sol ?