Posted on

Patates douces en quantité

Cette année, nous avons décidé de faire de la patate douce en grosse quantité. Cette tubercule à la chair un peu sucrée porte bien son nom. Originaire d’Amérique du sud – comme bien d’autres légumes – elle a été acclimatée à nos régions et devient de plus en plus demandée. Les conditions de culture sont cependant exigeantes – chaleur et humidité – ce qui suppose une mise en condition dans le cadre d’une culture en Normandie.

Qu’à cela ne plaise, nous avons mis 2500 plants de patates douces en culture et espérons obtenir entre 7 et 8 tonnes – si le mercure se situe au même niveau que les années passées…

Ayant une surface de serres limitée, il nous a fallu créer les conditions de serre en extérieur. Cela donne la chose suivante, une combinaison à notre sauce d’un filet à maille fine avec un voile de forçage. A droite, une planche non couverte qui servira de témoin.

Et voici ce qu’il y a sous les voiles (mi-juin)

Sous serre, les choses sont plus faciles. Ci-dessous, une planche de patates douces qui a pris son envol dès le mois de juin, ce qui veut dire que l’abondante végétation de la patate douce recouvre toute la surface de la planche.

La patate douce suppose une irrigation abondante, ce dont nous nous efforçons de garantir. A suivre…